Projet immobilier sur le site anciennement Caterpillar – suite

Nous relayons ci-dessous le message adressé par le Comité de Quartier Ormeau-Montaudran à ses adhérents et à tous les présidents ou secrétaires des associations qui les ont soutenu dans leur démarche concernant le devenir du terrain Caterpillar… Nombre d’entre vous ont participé avec notre Association des Résidents du Pont des Demoiselles à la requête commune présentée à la Commission d’enquête du PLU qui vient d’émettre une réserve quant à cette opération.  Merci encore d’avoir soutenu cette démarche.

Message du Comité de Quartier Ormeau-Montaudran

Le quartier 5.1 a connu une forte mobilisation contre le changement de zonage du terrain Caterpillar voulu par la Municipalité dans le cadre de la modification du PLU. En effet, ce changement de zonage est envisagé en accompagnement d’un projet de 500 logements jugé comme totalement inapproprié compte tenu de la typologie du quartier.

Quatre associations de quartier (Association des Riverains du quartier Chemin de la Butte, Comité de Quartier Ormeau Montaudran, Association des Résidents du Pont des Demoiselles, Association de la ZAC Saint Exupéry) ont déposé un dossier commun de contestation à la commission d’enquête accompagné d’une pétition de plus de 1200 signatures.

La commission d’enquête vient de rendre son rapport et a émis une réserve concernant cette modification de zonage dans le cadre de l’actuelle modification du PLU : il est demandé de ne pas faire cette modification et de mettre en place une concertation et des études approfondies pour le devenir de ce terrain afin d’aboutir à un projet acceptable qui sera pris en compte dans le cadre du PLUi-H (mise en application prévue début 2019).

Vous pourrez tous les documents relatifs à l’enquête publique à travers ce lien.

La mobilisation a donc porté ses fruits et nous vous remercions de votre soutien. Pour la suite, nous attendons de prendre connaissance de la décision qui sera prise par la Municipalité suite à cette enquête publique ainsi que des réelles marges de manœuvre que nous avons sur le devenir de ce terrain, et comptons participer activement à la concertation requise dans le but d’aboutir à un projet acceptable pour les riverains et usagers du quartier.

Publicités
Cet article a été publié dans Urbanisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.